13 - La descente aux enfers de Dieudonné

Publié par jean jean

      Dans la fameuse liste de Dieudonné, on trouve, on l’a dit, un bon nombre d’éléments de la fachosphère. Notamment des gens venus tresser les louanges à la fois de Thierry Meyssan et de Dieudonné, tel Béatrice Pinède et Francesco Condémi, issus au départ de l’ultragauche pro palestinienne, dont la société de production réalise des documentaires de propagande à peine déguisé pour les gens gravitant autour de Meyssan. D’autres sont venus prêter main forte, tel le dessinateur Zeon, autre antisémite virulent, mais aussi des individus arrivant masqués sur les réseaux sociaux, tel le suisse David Lépée, zélateur de Dieudonné et repéré dans son pays comme acoquiné à des crânes rasés proches de 3eme Voie, le groupuscule néo-nazi de Serge Ayoub. Un autre suisse, millionnaire, est venu s’ajouter à la liste : ami de Soral, l’homme a une particularité étonnante : ce « survivaliste » (autre crétinerie de la mouvance) est… pro-israélien, ce qui ne semble en rien émouvoir ou gêner Soral tant que l’argent du millionnaire coule à flots pour son site « Egalite et Réconciliation ». On a bien affaire à des gens sans foi ni loi, chez qui l’argent prime au delà de l’idéologie ! La preuve la plus grotesque étant les liens entre Dieudonné et des jihadistes de pacotille que l’on retrouvera en train de manifester au milieu d’ultra-catholiques, là encore une association improbable dictée par une seule chose, la haine commune de tout ce qui peut être juif. Parmi les spectateurs récents venus en soutien devant le théâtre de Dieudonné, beaucoup de jeunes beurs… totalement bernés, criant à la défense de la liberté d’expression pour masquer ce qui n’est qu’un antisémitisme évident. L’inculture entretenue par Dieudonné a fait des ravages partout, et son équation sioniste = juif entretenant la pire des confusions. De la propagande, encore et encore, sous tous les aspects (dont les pires) !

      pochette_antisemite-52d32Francesco Condémi est encore un autre cas d’école de la liste présentée par Dieudonné, 9eme de la liste, il figure en bonne place, et la raison en est simple. Dieudonné à alors besoin de lui, ou plus exactement de sa maison de production « Clap 36″ en qualité de réalisatrice de documentaires à sa gloire, vu que lorsqu’on vient le voir, désormais pour le filmer, c’est pour le critiquer, ce qu’il ne supporte pas. Clap 36, présentée comme une  »association qui a pour but de promouvoir le cinéma documentaire sous toutes ses formes et de toutes origines » (et qui très vite ne va plus en montrer qu’une seule), fondée en 2001 avec Béatrice Béatrice Pignède ancienne de FR3 (et d’Arrêt sur Images notamment) et Condémi. Si leur premier reportage était sur les Sans-Papiers …. et ils ont très vite suivi le même chemin que Dieudonné en glissant sur le même terrain bourbeux qui leur faire faire notamment un film sur l’Irak, (avec Michel Collon) puis un sur la Libye (avec comme « guide » Thierry Meyssan !) et ensuite« l’oligarchie et le sionisme », dont le titre suffit à lui-même, avec une pochette du DVD reprenant le thème de l’araignée juive des années 30 pour ceux qui n’auraient pas compris, ou le suivant : Unknown-4« Main basse sur la mémoire – Les pièges de la Loi Gayssot » qui se suffit encore davantage à lui-même (avec la photo de l’entrée d’Auschwitz en couverture « bien sûr » !). Le documentaire sur Dieudonné étant réalisé en 2009. Dominique Sopo, l’Ancien président de SOS Racisme, décrira ainsi « L’oligarchie et le sionisme » :  » le documentaire que nous évoquons à travers ces lignes, chacun l’aura compris, est bien plus proche du torchon idéologique que de l’œuvre intellectuelle. Quant à la réalisatrice, précisons qu’entre autres qualités elle est une laudatrice du régime des mollahs iraniens et qu’elle sait faire preuve envers Dieudonné, Thierry Meyssan ou le négationniste Robert Faurisson d’une mansuétude qui s’évanouit devant toute trace de judéité (pardon, de sionisme). Du fait de ces éléments, le documentaire en question aurait du rester confiné aux cercles – trop peu – étroits de l’antisémitisme paranoïaque (pardon, de l’antisionisme exigeant) ».

      Des propagandistes, tout simplement

      Des reportages donc plus qu’orientés, qu’il faut aussi proposer aux médias « mainstream » tant détestés pour pouvoir vivre, en les présentant de façon anodine. On a bien affaire à une officine de propagande, des prosélytes de la cause, orientée nettement antisémite, (la jouant « discrétos » parfois : voir ici une « conférence » gratuite avec projection de « Sans forme de politesse » qui revient sur la mouvance Dieudonné »), et non pas à une société de production capable de faire des reportages différents les uns des autres. De façon tellement visible, que leur production nettement propagandiste reste en travers de la gorge de certains. Ainsi en juin 2009, où des habitants du XIVeme arrondissement de Paris avaient refusé et empêché la projection de leur documentaire sur Dieudonné en termes plutôts vifs inscrits dans un tract ; « rous sommes des habitants et des habitantes, des militants associatifs, syndicaux, anti racistes, anti fascistes, anti capitalistes, communistes ou libertaires, ou de gens du quartier engagés politiquement , de ceux et celles qui sont toujours la pour soutenir les sans papier, les grévistes victimes de licenciements boursiers et spéculatifs, les luttes contre la précarité et le mal logement, du 14 éme arrondissement. entrepot-4085cNous sommes particulièrement choqués, car nous venons d’apprendre que le cinéma d’art et d’essais « l’entrepôt » qui se situe rue Francis de Pressensé dans le quartier de Pernetty, un cinéma qui a pourtant la réputation d’être un cinéma de gauche qui programme des films engagés, sera la salle qui lancera et fera le 3 juin 2009 la « première » d’un film « Sans forme de politesse : regard sur la mouvance Dieudonné » réalisé on est jamais aussi bien servi que par ses troupes, par un certain Francesco Condemi, ex (soit disant) militant d’extrême gauche et libertaire qui ne cache même plus ses idées et fréquentations d’extréme droite et fascistes, qui n’est autre qu’un colistier de la liste antisémite de Dieudonné, Alain Soral et Yahia Gouasmi. Pire nous apprenons que Dieudonné et Soral serons reçus en grande pompe, avec force champagne et autre apéritifs, dans ce cinéma et qu’ils seront présents sur place ce même 3 juin pour faire leur publicité malsaine, raciste, et négationniste qu’on ne leur connait que trop, nous n’avons pas oublié la provocation ignoble de Dieudonné faisant monter et applaudir sur scène, le pseudo historien négationniste Robert Faurisson. » On ne pouvait être plus clair !

      Un dessinateur… nettement orienté

      zeon_interview-177ed

      Mais ce n’est pas tout. La couverture sinistre du DVD l’oligarchie et le sionisme » (figurant au début de cet épisode) a été faite par « Zeon » un ancien grapheur , (il sévit toujour paraît-il) autre épiphénomène « artistique » de la galaxie Soral-Egalité&Réconciliation et Dieudonné (ici la séance de dédicace de leur album commun), un Zeon qui dessine ça, qui n’a pas besoin je pense de commentaire !). C’est aussi le dessinateur d’une BD (en deux volumes) dont le scénario est signé Soral et les dialogues Dieudonné. Visiblement un obsédé caricatural du monde juif. Or ce Zeon (ici en photo avec David Lépée) a été plusieurs fois dénoncé à la justice, en Belgique comme en France, pour ses dessins, autocollants et affiches antisémites dont celles collées en plein Paris, notamment ces derniers mois pour une infâme parodie de Charlie-Hebdo, « Bar-Mitzvah tragique à Toulouse – 4 morts » en référence aux quatre enfants juifs tués à Toulouse par Mohamed Merah : un acte absolument répugnant, d’un antisémitisme flagrant ! images-7Or l’affiche honteuse est toujours en place, à ce jour, dans le site de Soral ! L’homme est aussi capable de ça, ou de ça (ou ça). Il vante aussi les mérites d’Étienne De Harven, et de ses idées plus que farfelues et dangereuses sur le Sida. De Harven, un négationniste du Sida !!! Pour le dessin du juif, sorti en janvier 2009, ce sera un argument juridique qui sauvera son auteur : il n’avait été signalé hélas par la LICRA qu’en 2011, soit bien après l’expiration du délai de prescription (qui est d’une année seulement) : résultat ; Zeon était donc relaxé le 25 octobre ! Le dessinateur Zeon a en prime des soutiens, dont l’un d’entre eux s’appelle David Lépée, un suisse, ancien militant de SolidaritéS, organisation de la gauche radicale suisse et aujourd’hui prétendu journaliste suisse du «  Mouvement Citoyen Neuchâtelois » (MCNE). Celui-là s’avance au départ masqué ». Selon le livre la « Galaxie Dieudonné« , en effet, son association est en fait « une filiale locale de la nouvelle organisation nationale-populiste Mouvement Citoyen Romand, fondée par Eric Stauffer, ancien responsable de l’Union Démocratique du Centre (UDC) présidée par Christophe Blocher ». Blocher est considéré comme un extrémiste de droite là-bas. L’Epée est vu ici ramer au micro pour tenter de défendre ses dessins antisémites (le coup du masque superposé, il faut oser le faire !). Il était venu sur Agoravox en 2008 dérouler le tapis rouge à… Dieudonné. En Suisse, il figure dans « Unité Populaire » au langage politique populiste et nationaliste. Un agitateur de plus, et clairement un propagandiste de droite supplémentaire !

      David Lépée, et ses amis suisses au crâne rasé

      lepee_dieudonne-a7bb1

      Or l’individu n’est pas anodin. Une photo, ou plutôt deux, démontrera (démontreront) par l’exemple les liens étroits tissés en réalité entre David Lépée, Soral, Dieudonné et des skinheads suisses au crâne rasé de la tendance fascisante. La première montre Dieudonné en compagnie d’Omar O.B. (vu ici en pleine action) et Kevin E. , deux nationalistes militants d’extrême droite, aux tenues reconnaissables (celles décrites jadis dans le livre de… Soral sur les façons de s’habiller chez les skinheads !), Kevin-Florian-Alain-Soral-Omar-60ef3mais aussi de Piero Falloti (alias Piero San Giorgio ici à droite au dessus, le visage coupé), de Florian R. (le deuxième en partant de la gauche, distributeur de tracts à ses heures). On les retrouve tous (sauf Sa, Gorgio) autour de Soral sous leur nom de« Genève-Non-Conforme« . Un groupuscule prônant l’éllimination physique des juifs, comme on pourra le retrouver sur une de leurs affiches, portant également le symbole du groupe Troisième voie d’Ayoub : « Cette illustration récemment découverte sur le site du groupuscule Genève Non Conforme (GNC) et publié en date du 17 juin, ne souffre d’aucune ambigüité Le personnage aisément identifiable comme un homme juif se retrouve transpercé d’une flèche en pleine tête. Son corps est recouvert de l’emblème de l’Etat d’Israël. Pour seul slogan : « Sauve la Suisse… vise juste ! ». pantin-antisemite-geneve-1a05f Une image qui définit, à elle seule, la haine antisémite profonde qui préside aux objectifs de ce mouvement. « Un groupuscule genevois dont l’idéologie nationaliste révolutionnaire prend sa source dans le mouvement 3eme Voie, alliance entre l’extrême droite des valeurs et l’extrême gauche du social. » Ayoub aurait fait des petits… suisses ! Un groupe qui recevra le 14 ocrobre 2013 Alexandre Gabriac dans une ambiance… très typique de décorations pro-nazies inquiétantes et deTroisième voie évidentes, en présence de Philippe Brennenstuhl 102268_s-98538(ici avec Gabriac), le président du Parti nationaliste suisse (PNS, et PNOS en Suisse alémanique) qui n’hésite pas lui-même à déployer le drapeau de « Blood and Honour » lors de ses sorties ! L’un des fondateurs en 1999 de l’association révisionniste « Vérité et Justice » suisse, qui a été dissoute en 2002 pour apologie du négationnisme par le Tribunal civil de la Veveyse ! L’autre fondateur du groupe n’étant autre que… René-Louis Berclaz, dont j’avais ici-même décrit le rôle plus que tortueux sur le net… bref que du beau linge fascisant !

      Les amis de Soral venant envahir le web d’interviews de Dieudonné

      Lepee_dieudo-b4cc1

      Chez les Dieudonnistes, on n’affiche pas d’emblée la couleur politique, ce qui a tendance parfois à brouiller les pistes. C’est ce qu’a fait notre journaliste en herbe, en oubliant de se présenter lui-même comme tel et comme étant d’extrême droite. Celui qui s’avance masqué avait pourtant bien été rembarré ainsi par la justice suisse. La défense de Lépée contre l’émission « Mise au point » de la TSR avait été particulièrement pitoyable au regard du contenu cinglant de la décision du rejet de sa plainte par « l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio et télévision« . Un organisme suisse indiscutable, qui dans ses attendus rendus le 22 octobre 2010, avait d’une rare façon fustigé le comportement du groupe d’extrême droite que représentait Lépée :  »Le reportage met particulièrement en exergue le contenu du site web du groupement teinté d’une idéologie d’extrême-droite. Il sélectionne à titre d’exemple différentes illustrations et commentaires figurant dans les pages du site en les accompagnant d’une prise de position de tierces personnes. Me Philippe Currat, avocat spécialisé dans les droits de l’homme, consulté en premier lieu au sujet d’une image représentant une scène de zoophilie, qualifie le programme du groupement d’homophobe et discriminatoire. A son tour, Jérome Béguin, journaliste à gauche-hebdo et auteur d’un livre sur l’extrême-droite genevoise, questionné sur le slogan d’Unité populaire, « Progrès social et souveraineté nationale », établit un lien avec le fascisme. Le reportage précise ensuite que de nombreuses vidéos de l’humoriste Dieudonné figurent sur le site web et diffuse l’extrait de l’une d’entre elles où l’on voit et entend Dieudonné répéter des propos pour lesquels il a déjà été condamné pour antisémitisme. D’autres images et commentaires de ce type figurant sur le site apparaissent à l’écran. Le reportage confère encore la parole au Président de la CICAD, Me Alain-Bruno Lévi, qui s’exprime en particulier sur une image représentant la caricature d’un juif orthodoxe. Celui-ci la décrit comme antisémite en la comparant à une caricature du journal nazi « Der Stürmer ». dedicaces-f7dcbLe reportage aborde finalement la question du lien rapprochant Unité populaire du groupe français Egalité et Réconciliation dirigé par Alain Soral, ancien conseiller personnel de Jean-Marie Le Pen et condamné par la justice française pour des propos antisémites. Il parle d’un lien d’amitié l’unissant à Alain Soral ». Soral, mais aussi … Serge Ayoub ! Quand en effet celui se lance dans l’édition d’un magazine, « Salut Public »,fabriqué dans l’ancienne librairie Primatice, reprise par le même Serge Ayoub, avec toute une partie de l’équipe de Soral dirigée par Hugo Lesimple, un ancien du GUD et Christian Bouchet, le secrétaire départemental du FN en Loire-Atlantique…Ours_Salut_public-82d71 on trouve comme rédacteur de feuille de chou néo-fascisante ce bon David Lépée bien sûr ! Reflexes l’avait relevé ! On en a confirmation encore peu après de ces liens extrémistes avec Zeon qui voit ses « œuvres »(ses deux mauvaises BDs faites avec Soral et Dieudonné, qui signent le scénario et les dialogues !) éditées par Kontre Kulture, la boîte d’éditions de Soral qui a ressorti également « La France Juive » de l’antisémite Edouard Drumont, paru en 1886, ou l’ordurier « juif international » d’Henry Ford, paru en 1920 dans le « Dearborn Independent », ouvrage qui a influencé grandement Hitler, on le sait. Des ouvrages remis en cause à juste raison par la LICRA. Des ouvrages édités par « Culture pour tous« , une SARL située à Saint Denis. Une société gérée par Julien Limes, et créé à l’époque avec Marc Georges (il en a été éjecté depuis), le responsable de com’ de Dieudonné à la direction du site ! La société affichait 640 000 euros de CA en 2012… ce qui est passablement conséquent ! Dieudonné a eu son propre responsable de communication de campagne électorale pour 2007 nommé responsable d’éditions d’ouvrages négationnistes connus, et l’artiste continuerait à dire avoir découvert « récemment » cet univers ?

      L’argent, à nouveau

      soral_au_qu_22bec-b90b1Sur la photo prise à Lausanne, figurait Piero Falloti alias Piero San Giorgio, qui est aussi un millionnaire et un homme d’affaire suisse conspirationniste, qui prône le survivalisme, lui aussi membre d’Unité Populaire puis d’Egalité & Réconciliation, et grand ami lui aussi d’Alain Soral. (et de Lépée). Piero San Giorgio possède en effet un blog, dont le propriétaire du nom de domaine n’est autre qu’un certain Piero Falotti ! En France, on le retrouve venu faire des conférences à chez « Terre Celtique » ! Ancien cadre responsable du marketing d’Oracle, puis vice-président de SalesForce c’est le dirigeant aujourd’hui d’Andiamo« une société née il y a treize mois avec un capital de 1 million de dollars (1,1 million d’euros) et basée à Genève » nous avait appris les Echos. Une société dont le travail consiste à attirer les entreprises américaines en Suisse ! « Pour 10.000 à 15.000 dollars par mois, Andiamo s’occupe de tout. Cette dernière empoche de 30 % à 40 % des ventes réalisées. « Nous sommes le commando de mercenaires qui débarque sur la plage avant l’arrivée des troupes », commente Piero Falotti. C’est ainsi que la société d’application « B to B » Directis compte deux nouveaux clients, Benetton, et le fabricant de montres de luxe Audemars-Piguet ». San Georgio a sorti un deuxième livre en décembre 2012, « Rues Barbares – Survivre en ville », coécrit avec le survivaliste franco-américain Vol West dans la droite lignée des libertarians d’extrême droite… armés. Un positionnement ridicule, voire grotesque. car San Georgio, millionnaire qui alimente visiblement es caisses d’Egalité et Réconciliation (ils ont fait des conférences ensemble au Canada, à Mont-Tremblant le 29 septembre 2012 et une autre à Montréal le 30 septembre 2012). survival_piero-189c3Un groupe qui demeure un groupuscule anti-USA (Soral traite de « nègre » Obama) est donc aussi celui qui attire les sociétés américaines en Europe : décidément, les contradictions ne les étouffent pas ! Le fait que San Georgio ne soit pas anti-israélien, tout au contraire, ne les dérange pas non plus !!! Un San Georgio (photographié en haut avec Soral au Québec) qui dit ne pas avoir remarqué chez lui d »antisémitisme :  »Ces conférences se sont bien passées je crois. Vous me dites que c’est un antisémite revendiqué ? Qu’il fait l’apologie du National Socialisme ? Ce n’est pas ce que j’ai entendu de ces conférences ni des vidéos que je regarde régulièrement. Pour cela, il faudrait lui poser la question directement, personnellement, je ne l’ai jamais vu porter une tenue de Waffen SS, ni parler de déporter « les juifs » en Pologne, ni discriminer qui que se soit. Si un jour c’était le cas, je me distancierai immédiatement, vu ma neutralité bienveillante envers toutes les minorités ethniques ou religieuses chez elles et ma sensibilité peu encline à tout ce qui touche au socialisme, fusse-t-il national, aux uniformes et aux petites moustaches. Ses propos sont critiques du sionisme – je ne partage pas a 100% son analyse – mais rien de ce qu’il dit ne me choque particulièrement ». Soral réédite les pires œuvres antisémites, mais San Georgio n’a pas dû les voir… au milieu de la bilbiothèque de Kontre-Kulture, où il figure en très bonne place….(en photo il est ici en tenue de survivaliste, celle d’un soldat de l’armée US en fait !) sa notion de « distanciation » se résume à la longueur du rayonnage de la bibliothèque soralienne, à coup sûr ! Dieudonné qui tous les jours maudit les USA et Israêl a-t-il vu un des bailleurs de fonds de son mentor déguisé en soldat US ou venir vanter les plages israéliennes ?

      La Peugeot… d’Ahmadinejad

      504_iran-52326

      Pour en revenir à Condémi et Clap 36, en ce sens leur documentaire sur « l’Affaire Peugeot » réalié par l’association est assez croquignolet. On s’attend à l’exposé des explications sur les méventes françaises, ou les suppressions d’emplois, ce que confirme d’ailleurs l’exergue envoyé à la presse : « c’est en effet à un véritable dégraissage de l’outil automobile français auquel nous assistons. Entre 2013 et 2014, de 8000 à 12000 emplois sont directement menacés par les plans sociaux du groupe PSA et des régions entières s’apprêtent à subir le contrecoup des fermetures des différents sites français. Mais cette catastrophe économique annoncée découle-t-elle de la crise économique mondiale ou des choix stratégiques de la firme ? »… Et on se retrouve avec un montage d’interviews vite fait de Meyssan, Soral et.. Dieudonné venus tous chanter la gloire de Mahmoud Ahmadinejad ! Joli tour de force ! On y entend un Dieudonné veule, et populiste, se plaçant en défenseur des ouvriers, dire  »je suis revenu pour Peugeot, comme ils savaient que j’avais vendu des bagnoles plus jeunes, ils m’ont dit Dieudo est ce que tu peux faire quelque chose pour nous. Alors je suis (re) venu, voilà bon. Le problème c’est qu’ils n’en veulent plus »…. Filmé on ne sait où, en tout cas pas devant des ouvriers, visiblement ! peugeot-3-6f020Les ficelles sont grosses dans ce film de propagande pour le régime iranien : l’explication porte en effet sur l’effondrement du marché du pays, la faute selon Meyssan à Peugeot France qui aurait cessé de fournir les pièces détachées nécessaires. Un simple vérification sur le site Bloomberg indique que ça n’a rien à voir, et que ce sont les ventes intérieures de l’Iran qui se sont effondrées, faute de pouvoir d’achat dans le pays, les chiffres le démontrant : tout le contraire de comment cela nous a été présenté. C’est ains que la presse « mainstream » se fait piéger : tel Telerama, se retrouvant sans trop s’en apercevoir à vanter Amanidedjad dans le compte-rendu du film, dont n’a été lu que l’exergue ! L’explication de l’effondrement donnée par Thierry Meyssan étant celle, bien entendu d’un  »lobby sioniste américain «  qui aurait fait pression sur… Peugeot. Explication abracadabrentesque bien sûr ! Car c’est bien le gouvernement d’Ahmadinejad lui-même, qui, en bloquant arbitrairement le prix des voitures domestiques, a fait chuter de 40% les ventes dans le pays ! shah_voiture-fdebcUn Ahmadinejad qui oublie de dire que la production locale est une « récupération » d’une industrie créée en grande partie par un autre, au temps du Shah. Iran Khodro Company, fondée par les deux frèrs Khayami, dont Mahmoud, qui possède toujours la nationalité française, après être parti s’installer en Angleterre à la suite de l’arrivée des islamistes qui lui ont subtilisé son entreprise à leur arrivée au pouvoir. L’homme, depuis, arrose copieusement le parti de Tony Blair (en 2007 il lui a versé I million de livres)… entre autres activités de riche philanthrope, il a fait ouvrir la Chatham House (RIIA) où ont lieu des conférences inter-religieuses entre juifs, musulmans et chrétiens. Tout ce que hait Ahmadinejad ! Y intervient le professeur Victor Bulmer-Thomas, un spécialiste des Caraïbes que devrait plutôt lire Dieudonné… s’il ne pensait pas que« l’Histoire c’est pour les cons » comme il a pu le dire.

      Des fous de Dieu ou des manipulés ?

      alizza2-30f5b-714bc

      A partir de 2010, un bon nombre de vidéos où apparaît Dieudonné sont signées d’un nom étrange : « Sirât Alizza ». C’est en réalité le premier nom du groupe Forsane Alizza, ce groupe en forme de caricatures de musulmans dont le leader Mohamed Achamlane, surnommé  »Abou Hamza« , ou « Cortex », était suffisament grotesque pour ruiner à lui seul toute la réputation de son mouvement (on le surnomme « le Coluche du Jihad »). Son prèche jihadiste au mégaphone sur une place où personne ne l’écoute, présenté dans son site comme « grande action » est en effet d’un sommet de risibilité rarement atteint ! Marianne écrira lors de leur première intervention à Limoges : « le problème, c’est que cette vidéo a été tournée à Limoges, un vendredi après-midi (le 17 septembre dernier), sur la place du Marché. Et que le discours qu’y tient l’excité de service aurait plus lieu d’être à Finsbury Park, le quartier islamique de Londres, que dans le centre-ville de la préfecture de la Haute-Vienne ». En le voyant, on songe… à une manipulation de provocation orchestrée… par des gens qui y ont intérêt… (à vous d’imaginer qui !) à provoquer les gens. Dans une interview au Point du 7 avril 2012, un ancien du groupe (« Samir ») avouera l’ineptie totale de la direction du mouvement et ses étranges infiltrations :  »disons que j’ai senti les choses venir… C’était un peu avant la dissolution de l’association (le 29 février, NDLR) par Claude Guéant. On partait dans tous les sens et je ne faisais plus vraiment confiance à notre leader, Abou Hamza (Mohammed Achamlane, appelé aussi Abou Hamza ou Cortex. Il a été mis en examen et écroué pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et acquisition d’armes, NDLR). Il n’avait pas de sérieuses références spirituelles et philosophiques… Il recherchait de plus en plus le spectacle, le buzz sur Internet… Quand une soeur qui porte le niqab a été interpellée par la police à Aulnay-sous-Bois (93), il a récupéré la vidéo de l’altercation et a fait tourner la vidéo au maximum ». Samir évoquant autre chose encore : « il voulait qu’il y ait le plus de monde possible… Il voulait aussi éviter d’être interpellé par la police. Mais je pense qu’il aurait aimé être arrêté devant tout le monde et, bien sûr, devant les caméras… Il recrutait des bénévoles pour alimenter le site et pour être présent sur Internet… Mais c’est surtout le recrutement de nouveaux membres qui m’a dérangé. Cela devenait n’importe quoi. » Selon Samir, le recrutement était aussi centralisé mais aussi bien peu vérifié ou contrôlé : « c’est lui qui s’en occupait. Au départ ; nous étions structurés, nous avions tous les mêmes objectifs. Puis il a commencé à chercher le plus de « soldats » possible sur Internet. On a vu débarquer des gens bizarres, un peu fous, qui voulaient monter des actions violentes en France… Le recrutement était tellement ouvert que nous avons été infiltrés plusieurs fois par la police…

      forsane-2-3350c«  Ah tiens. » Infiltrés », on s’en doutait depuis le début à voir leurs grotesques gesticulations propres à les faire enfermer au plus vite !!! Même un site comme VOxNr, d’extrême droite, pourtant, l’avait compris :  »la naissance de ce curieux groupuscule sur le sol français est peut être un signe de la radicalisation sectaire des jeunes musulmans qui prennent leurs référence en Grande-Bretagne. Mais cependant nous ne pouvons pas exclure que cette organisation ait été créée de toutes pièces pour servir des intérêts non-musulmans. Nos ennemis ayant tout intérêt à voir émerger des mouvements aussi caricaturaux qui valident les théories du Choc des civilisations et les thèses occidentalistes » avait-on pu lire en janvier 2011. Guéant aurait-il suivi les pas de Dieudonné en restant bienveillant à l’égard d’un groupe gesticulant autant qu’un Dieudonné ?

      La bordée antisémite chez les jihadistes de pacotille

      sirat_alizza_dieudo-0b2a6

      Leur nom signifie “La voie de la fierté”, et leur but avoué est de faire tomber « le masque du sionisme et de l’islamophobie en France » selon leur seul programme qui se résume… à rien d’autre ! (on croirait effectivement lire du Dieudonné dans le texte !).Leur technique est simple : faire des manifestations à propos de tout et de rien, prendre des passants à témoin, en criant des logans hostiles à l’encontre de l’État d’Israël, piétiner publiquement un code civil, voire le brûler comme un pasteur US avec le Coran, ou, munis d’une caméra, aller interviewer des personnalités pour les enregistrer réagir vis à vis de l’Islam. Bref, faire au maximum parler d’eux. Des idiots utiles, à l’évidence. Leur première action d’éclat avait été de se rendre… dans un Mac Donald’s du centre commercial Corade Limoges pour dénoncer « une entreprise juive »… Parlez d’une action militante ! Elle fait plutôt penser au film hilarant « We Are Four Lions«  ! Bref, on nage avec eux davantage dans le folklore qu’autre chose, voire en effet tout autre chose comme on va voir. Le 18 septembre 2010, divers groupes identitaires (dont Riposte Laïque) souhaitant organiser une manifestation provocatrice intitulée les « Assises de l’islamisation« , ils tentent de l’empêcher mais se retrouvent vite en minorité et refluent vite fait. Le ridicule est à nouveau au rendez-vous. Cela ne rebute pas Dieudonné, qui se laisse lui auforsane-alizza-1-0bca6ssi interviewé par deux cameraman de l’équipe de Sirat Alizza. Mis en confiance, cela va devenir une de ces pires déclarations antisémites, toujours audible ici, et comme le relate « Staragora » le 19 avril 2010.  »La scène se déroule dans une salle de spectacle peu éclairée. Dieudonné s’adresse à un interlocuteur non identifié, pendant qu’un autre le filme. Et là, apparemment en confiance, sur le ton de la conversation entre amis, l’humoriste se lâche sur Eric Zemmour. Considérant que le journaliste avance que les Arabes et les Noirs peuplent les prisons, Dieudonné s’adresse directement à lui : « Les gros escrocs de la planète sont tous des Juifs…Tu ne crois pas que c’est à eux qu’il faut s’en prendre, plutôt qu’à ceux qui volent des miettes ? » Puis il moque le fait que Zemmour se prenne pour un  »représentant de la race aryenne », alors que  »tous tes parents sont nés au Maghreb » :  »tu es la liaison entre l’Afrique noire et le monde blanc, tu ne représentes par la Scandinavie », pour conclure  »regarde ta gueule, on dirait un dromadaire ». Fier de ce bon mot, Dieudonné continue sur sa lancée, avançant la thèse selon laquelle  »du moment où Israël rattache (sic) l’Europe [...] il y a l’empire judéo-chrétien, et puis il y a les barbares, c’est ça qu’il est en train de nous dire ». Effarant !!! forsane-alizza2-915e6Et comme la bordée de fin de spectacle ne suffit pas, il ajoute que Zemmour ne prend pas de risques car il est payé par le service public, car selon lui, « finalement, « pour avoir la liberté d’expression en France, il faut être Juif… c’est une réalité ». Puis Dieudonné, décidément très en forme, s’égare un peu, beaucoup, passionnément, à la folie :  »dire le contraire, c’est avoir peur [...] mais on n’a plus peur. Ils nous ont tout fait ». Et arrive à l’acmé de son discours :  »La mort sera plus confortable que la soumission à ces chiens »… Une véritable incitation au soulèvement, la redite de 2003 !!! Le tout a en effet été filmé et sera ensuite diffusé par bribes sur le net, Daily Motion l’a retirant au plus vite, tant le contenu était odieux. Déclaré ouvertement opposé aux sites d’extrême droite, tel anti-Fdesouche, Sirat-Forsane Alizza sera retrouvé plus tard…. le 29 octobre 2011 en pleine manifestation des catholiques intégristes lors du grand défilé contre la “christianophobie” !!! On pouvait distinguer sur les photos membres du GUD et du FN et même Alexandre Gabriac, habituellement si pompt à lever le bras droit, ici en veste beige). En octobre, le groupe est condamné à quatre mois de prison avec sursis pour“provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse”, rejoignant ainsi Dieudonné… Huit jours après l’affaire Merah, rebelote et treize d’entre eux sont arrêtés pour “association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et acquisition, détention et transport d’armes”. En février déjà, Claude Guéant avait déjà obtenu la dissolution du groupe, inflitré comme on l’a vu depuis ses débuts. Restent leurs vidéos, qui continuent à ête reprises et tourner. Notamment sur le site des amis de Dieudonné… on relévera un gag ultime : comme adresse du site Internet de Forsane, ou comme pour celui de vente de téléphones ou de montres qui alimentait le groupe, on trouvera une certaine «  Christie Aillet  », alias Christy Aillet… la femme d’origine bretonne d’Achamlane !!! Dans son appartement, on trouvera trois fusils d’assaut Kalachnikov, une grenade et un pistolet automatique Glock… et un projet d’enlèvement visant un juge de Lyon appelé (bien sûr) Albert Lévy !

      Procédurier à l’extrême

      mugny-09420

      Il n’y a pas qu’en France que Dieudonné se soit montré procédurier avec ténacité et constance. Quitte à pousser à bout le système et le mener parfois à la faute, ce en quoi l’ex-humoristes s’engoufre dans la brèche pour.., gagner aussi des procès. En Suisse aussi, il a aussi sévit :  »en décembre 2009, le conseiller administratif de la ville de Genève, Patrice Mugny, refuse de lui louer la salle de l’Alhambra pour son spectacle « Sandrine«  en estimant que les infrastructures culturelles publiques ne doivent pas servir à un personnage « clairement antisémite ». Saisi d’un recours en justice du producteur de Dieudonné, le Tribunal administratif de Genève donne raison à ce dernier le 11 mai 2010. Contre cette décision, l’exécutif de la Ville de Genève fait recours au Tribunal fédéral qui, en décembre 2010, confirme la décision du tribunal administratif genevois : selon l’arrêt, la décision de la Ville de Genève constitue une « censure préalable, qui n’est pas compatible avec la liberté d’expression » et, dès lors, il y a violation de l’article 36 de la Constitution suisse. » Dieudonné démontrant ce jour là avec éclat en Suisse la nécessité de la loi Gayssot et de la protection de l’Etat face au cancer antisémite, qui nécessite de se protéger davantage, au-delà des lois communes. Surtout quand un David Lépée rôde, déguisé en ex militant de gauche, en Suisse ! Mais celle-là, celui qui osait convoquer les journalistes pour les traiter de collaborateurs n’y avait certainement pas pensé. C’est le propre de la folie de manquer autant de discernement et de croire que tout peut être… détourné, y compris les lois, ou de vouloir en provoquer d’autres par des comportements.,, invivables pour une démocratie chargée de protéger tout le monde. Juifs compris.

      Car depuis l’épisode Dieudonné, les revenus des tournées en grandes salles se sont effondrées, et notre humoriste devenu sinistre zélateur des négationnistes cherche d’autres voies financières. Et visiblement, l’ineffable Gouasmi lui a trouvé un nouvel ami tout disposé à l’aider : « Mahmoud« , futur titre d’un des spectacles de politique de Dieudonné, qui depuis longtemps, comme l’avait si bien dit maître Levy ne fait plus de spectacles pour rire… mais bien pour embrigader.